Bonjour,

Nous habitons dans Le Marensin

C’est un petit territoire côtier des Landes, situé entre le courant (1) de Contis au nord et le courant de Soustons au Sud. L’origine du nom proviendrait lu latin « mare sinus » golfe de mer ou ‘pagus maritimensis » pays maritime (2) qui convient en effet à ce territoire bordé par l’océan.

Peuplé depuis l’âge de bronze (découverte de haches polies et de silex taillés), il est habité à l’époque romaine, un chemin le «  Camin Romiou » le traverse. Il faut attendre le XIII siècle pour connaitre son premier cadre géographique, il comprenait 16 paroisses dont Messanges, Moliets , Vieux Boucau, Léon, Azur, Castets….Au moyen âge, un des chemins vers Saint Jacques de Compostelle traverse la baronnie. Dépendant des ducs d’Aquitaine puis de l’Angleterre après le mariage d’Aliénor, la seigneurie du Marensin au grès des ventes et des mariages, revient à la France par les Albret. A la révolution les paroisses devenues villages feront partie du département des Landes.

Son économie était tournée vers la forêt, l’exploitation de la résine, le vin de sable actuellement plus vers le tourisme.

Nous avons effectué des recherches et des relevés surtout sur ces trois communes.

marensin

Vieux Boucau      

vieux boucauC’est la plus petite commune par sa superficie du littoral aquitain, elle compte 1500 habitants au bord de l’océan et d’un lac marin. Elle fut un port important du temps de l’embouchure de l’Adour jusqu’en 1578. Exploitation de la forêt, des chênes lièges (fabrique de bouchons) furent les ressources de la population.

Messanges résinier

Village gascon de 1000 âmes, entre pins et océan qui connut la prospérité du temps où l’Adour s’y jetait. Production de vin de sable, récolte et commerce de la résine faisait vivre cette commune, une voie ferrée avec une gare en permettait le transport. De nos jours c’est surtout un lieu de villégiature.

Moliets et Maâ

molietsPetit bourg de 1100 habitants, à l’architecture typique est une station balnéaire. Dans un environnement forestier exceptionnel, possédant la plus grande plage du littoral landais, Moliets a su garder son charme son église du XVI siècle, sa chapelle des templiers, ses fontaines, ses lavoirs, ses maisons landaises, avec leurs airials.

 

1-petit ruisseau qui se déverse dans l’océan.

2-JJ Taillentou « histoire du marensin ».

Advertisements

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Elisa dit :

    bienvenue et longue vie à ton blog ! 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s