Hôpital temporaire 1914/1918

 Hôpitaux Complémentaires, Hôpitaux Auxiliaires (Croix Rouge), Hôpitaux Privés, Hôpitaux Bénévoles, Dépôts de Convalescents .

plan évacuation

Les blessés arrivent dans les gares a l’arrière, rapidement la capacité des hôpitaux permanents est  dépassée, ce qui amène à créer des hôpitaux temporaires dans tous les bâtiments disponibles : écoles, institutions religieuses… Répartis en plusieurs catégories administratives (H complémentaires, H auxiliaires, H bénévoles).

C’est le dernier maillon de la chaîne d’évacuation des blessés et malades du front.

Dans notre coin des landes:

HC n° 20 Capbreton Asile Sainte-Eugénie, sanatorium Fondation Desjobert 215 lits Fonctionne du 28/12/1916 au 31/12/1919 Installé dans les locaux du Lycée Marracq de Bayonne du 18 août 1914 au 28 décembre 1916.  HB n° 74 bis Capbreton Institution libre de garçons Saint-Joseph, maison Caule, rue de la Poste 26 lits Fonctionne du 21/9/1914 au 1/01/1919.

HB n° 75 bis Capbreton Ambulance Le Fronton 24 lits Fonctionne du 21/9/1914 au 1/03/ 1919 –  HB n° 76 bis SoustonsHôpital Civil, avenue de la Gare 60 lits Fonctionne du 20/10/1914 au 14/7/1917 Le financement de cette formation sanitaire avait la particularité d’être alimenté par une cotisation mensuelle volontaire des habitants et des crédits de la municipalité de Soustons Reçoit 664 blessés et malades hospitalisés Administrateur M Lassalle maire, Médecin-chef Dr Getten.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s