Adjudication du droit de chasse aux tourterelles au filet dans le Marensin.

Au cours de nos recherches en mairie de Messanges, nous avons découvert un registre de la police municipale du XIX siècle.

Une vraie mine de trésors pour mieux connaître et comprendre la vie à cette période.

En voici un extrait :

Adjudication du droit de chasse aux tourterelles au filet dans le Marensin.chasse filet

L’an mil huit cent cinquante-quatre et le seize du mois de juillet,

deux heures de relevée, nous Pierre-Janvier Caliot ,maire de la commune

de Messanges, agissant en vertu de la délibération du conseil municipal

en date du quatorze mai, présente année portant demande en

autorisation d’affermer le droit de chasse aux tourterelles au filet, dans

les bois communaux, approuvé par Mr. Le Préfet le trois juin dernier,

et encore conformément à l’avis publié et affiché dimanche dernier par

nos soins, avons procédé à la mise en adjudication du dit droit de chasse

aux clauses et conditions suivantes :

-Art. 1er le droit de chasse aux tourterelles au filet est affermé

dans les bois communaux pour la durée de quatre ans à compter de ce jour.

  • Art. 2. Le nombre de chasses qui pourront être établi est limité au

nombre de six. Toutefois il ne pourra en être établi au delà de celles

qui existent déjà, ni coupé de bois à aucun arbres que sur les

désignations d’autorisation des agents forestiers.

  • Art.3.  Le montant de la ferme sera payé par annuités entre les

mains du Receveur municipal, le seize décembre de chaque année.

Faute de paiement, le receveur municipal en poursuivra le recouvrement

de la même manière que pour les contributions directes, et si par

suite l’enregistrement du présent, dont il lui sera remis copie en dû

forme est nécessité, les frais resteront à la charge de l’adjudicataire.

  • Art.4.  La présente adjudication ne sera définitive qu’après

L’autorisation de l’administration forestière, s’il y a lieu.

Lecture faite de ce qui précède, attendu la présence de

 plusieurs amateurs, l’adjudication est déclarée ouverte sur la mise

à prix de cinq francs par an, après plusieurs dites, la vierge s’est

éteinte sur la dite de M. Barrère Gérard sur la somme de douze francs

par an.

Fait double à la mairie de Messanges pour une copie être

remise à l’adjudicataire et l’autre destinée à rester à la mairie, la signer avec nous le dit Barrère adjudicataire.

Barrere                Le Maire J. Caliot.

Les emplacements de chasse étaient attribués et loués au dernier feu.

Deux heures de relevé ou de l’après-midi soit quatorze heures.

Tourterelles  dénommées « Palombes » en occitan. Cet oiseau avait  une valeur commerciale qui permettait à un certain nombre d’habitants à la fois de manger mais aussi de se faire un peu d’argent.

La vierge. adjudication « dite à l’extinction des feux », Les enchères débutent, les flammes vacillent, un premier feu meurt, puis un second, Chacun retient son souffle, enchérit  jusqu’à l’extinction du troisième feu appelé «  la vierge ».

Le déroulement de ces adjudications était immuable et identique dans tous les villages du Marensin. Cette pratique a perduré jusque dans les années 1950.

Sources : Registre de la police municipale de Messanges. JP Mabille.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s