Vol de raisins

Procès verbal tiré du registre de la police municipale de Messanges (40). Déclaration pour la coupe et le vol de 35 raisins, cela était-il un bien précieux ? Les méthodes des « experts «  n’existaient pas encore mais on faisait avec les moyens du bord !!!

N°41  procès-verbal constatant un Vol de raisins              raisins

L’an mil huit cent quarante huit, et le vingt neuf du mois de septembre à sept heures du soir, nous Thévenin jean, maire sur la plainte a nous faite par le sieur Capiston Etienne, laboureur, âgé de cinquante sept ans, domicilié de cette commune, lequel nous a déclaré que dans la journée d’aujourd’hui et vers une heure de relevée des malfaiteurs se seraient introduits dans sa vigne appelée de Petiticq où ils avaient coupé la quantité de trente cinq raisins environ. Trois traces dont deux à souliers et la troisième sans chaussure ont conduit le sieur Campiston au lieu de l’enlèvement au pont de Branas et une seconde fois et a près de nouvelles recherches les mêmes traces ont amené le dit Campiston de la même vigne au chantier de les pendelles où travaillaient huit individus qui ont abandonné le dit chantier aujourd’hui même à l’heure de midi.

Nous avons reçu après cela reçu la déposition de différentes personnes qui ont pu avoir connaissance  de diverses circonstances du méfait.

1)Bertrand Gousse, propriétaire âgé de 37 ans, domicilié de cette commune nous a déclaré que, partant avec son domestique, pour aller ramasser du millet il aurait vu  chemin faisant que des individus se seraient permis de rentrer dans la vigne de petiticq appartenant au sieur Campiston colon à Haillette, il certifie aussi avoir vu les traces de  pasdeux individus dont l’une à souliers et l’autre sans chaussure auprès des vignes où avaient été enlevés la quantité d’environ trente cinq raisins .

2) François Bégu, journalier, âgé de 45 ans, domicilié de cette commune, certifie avoir vu les trois traces déjà mentionnées et il atteste aussi l’enlèvement des raisins.

3) Malassagne Charles, dit piou, , charpentier, âgé de 57 ans, domicilié de Soustons, nous a déclaré que sur la demande du Sieur Campiston il a été à la vigne pour voir s’il reconnaissait les traces des malfaiteurs, et qu’après un mûr examen il n’a pu que donner qu’une réponse négative. Il déclare aussi qu’à l’heure de midi huit individus connus de lui sont sortis du chantier de Lespendelles et que c’est précisément une heure après que le sieur Campiston est venu le quérir pour examiner les traces parties directement du chantier à la vigne où a été commis le méfait.

4° Lavielle François dit Soutiche,  scieur de long, âgé de 45 ans domicilé de la commune de Léon nous a fait absolument la même déposition que le précédent témoin et n’a fait que corroborer la déclaration de Malassagne.

De tout ce que dessus nous avons fait et rédigé le présent que la partie et les témoins n’ont signé pour ne savoir à l’exception du sieur Gousse Bertrand qui a signé avec nous.

Le maire               Gousse                                             Thevenin

toponymie vol raisins111

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s