Halhas de Nadau

Rituel de protection des récoltes, s’accompagnant de chants à vertu incantatoire.

Il existe deux types de feux  de Noël en Gascogne, les feux fixes (la torele) pour un rituel collectif et les feux mobiles à caractère familial.flambeaux

La tradition veut que la nuit de Noël, on enflamme une gerbe de paille et de feuilles de maïs «  lo halha de nadau ». Le patriarche du foyer accompagné de sa famille fait le tour de la propriété, tenant « lo halha » en main afin de faire fuire les sorciers et les esprits malins et de s’assurer de bonnes récoltes. On chante ou on récite des incantations.

buche-feu-chemineePour porter bonheur à la maisonnée, on dépose dans la cheminée une buche creuse, en bois fruitier, chêne ou pin) «  lo soc de nadau » qui devra durer jusqu’au 1 janvier.

Cette pratique en recul, continue à exister dans certains lieux, à Bazas, en Béarn….cette année encore.

Sources : Wikipédia,CIRDOC Occitana

Advertisements

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. feuillesdardoise dit :

    Très belle coutume… Pourvu qu’elle perdure encore un peu !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s