La Torèle

torelePourquoi ce feu le 24 décembre à Capbreton ?

Ce bucher est formé de troncs d’arbres empilés sur trois mètres de haut, de façon que le bois brule et s’écroule vers l’intérieur. Autrefois les bouviers et leurs bœufs chamarrés étaient à l’œuvre, actuellement ce sont les services municipaux.

Son origine légendaire remonte  à la nuit des temps. Une nuit de Noel des voiles de navires normands avaient été aperçues en mer. Les villageois apportèrent tout le bois qu’ils purent trouver près de la plage et allumèrent un grand bûcher dont les flammes éclairaient les dunes alentour. Ils défilèrent ensuite toute la nuit entre le feu et les assaillants. Les ombres projetées firent croire aux Normands la présence d’un grand nombre de soldats prêts à une résistance farouche. Le stratagème réussit, les attaquants restèrent au large.Les capbretonnais décidèrent de commémorer chaque année cette victoire sans bataille.

L’origine du nom n’est pas connue, deux hypothèses sont avancées :     1)  « Petite tour » c’est la plus vraisemblable.  2)  »Torre » qui signifie en gascon « il gèle » comme parfois ce soir là.

Cette année encore la tradition se perpétue, la Torèle sera embrassée à 20 h à Capbreton le 24 décembre. Cette manifestation est inscrite à Inventaire du patrimoine culturel immatériel en France.

Sources : A.M Bellenguez côte sud mémoire vive. Office de tourisme de Capbreton.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s