L’airial

 

Tel que nous le connaissons actuellement , l’airial  est un espace dégagé , herbeux , devant une maison et planté de feuillus assez espacés .

airial.jpg

Dans l’histoire des Landes , il s’agissait d’un espace  raisonné et très organisé , association de bâti et de terre d’exploitation agricole .Un airial faisait partie d’un quartier disposé de la manière suivante .

Au centre , un champ composé de plusieurs parcelles appartenant à divers propriétaires mais rassemblées pour une même culture et exploitées ensemble ,protégé par des barrière avec des ouvertures vers les airiaux . Le drainage étant assuré par des fossés , des sillons dans le sens de la pente . Autour du champ , une couronne d’airiaux , très bien entretenus , tondus par les moutons ,plantés de quelques chênes pas trop près des maisons pour éviter les dégâts dus aux chutes de branches. Jouxtant la maison d’habitation , souvent construite sur une légère surélévation de terrain , une grange pour les outils et le stockage du grain ; de l’autre côté , une étable pour abriter la richesse du paysan , son outil de travail et de transport , deux   bœufs, très bien nourris et bien traités , passant la tête le soir par une ouverture dans la pièce à vivre .

interieur maison Dans chaque quartier , un cours d’eau naturel ou créé ,  avec des jardins à proximité ,un four à pain un peu éloigné pour éviter les incendies , un poulailler . L’espace devant la maison était très dégagé .Autour des airiaux , la lande où paissaient les moutons , ramenés tous les soirs par les bergers dans les bergeries ,bordes ou parcs ; ceux-ci étaient souvent entourés d’un espace dégagé où l’on ramassait la fumure pour engraisser les champs dans lesquels on ne pratiquait pas la jachère . Près de la borde , très basse  pour offrir peu de prise au vent , un chêne servait de repère au berger pour s’orienter .

C’est au Moyen-Age que les landais ont fait appel à des défricheurs venus d’Auvergne et du Limousin pour abattre de grandes parcelles de forêts de chênes qui recouvraient à cette époque les terres landaises . Et c’est à cette époque qu’est apparue l’organisation de l’airial . Les plus anciennes maisons retrouvées datent du XIIIème siècle , construites par des charpentiers landais . Les premières plantations de pins ont eu lieu au XVIIème siècle avec Colbert car la marine avait besoin pour ses bateaux de la poix fabriquée à partir de la résine . Au XXème siècle , les pins gagnent sur les champs mais les boisements de feuillus notamment de chênes ont repris naturellement près des cours d’eau .

Ref :wikipedia et Conférence d’Hervé Goulaze du 9/3/2012

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s