LAMARQUE Jean Emilien

Homme de lettres, agronome, général de division  puis d’empire, conte et baron de l’empire.

Jean Maximilien Lamarque est né le 22 juillet 1770 à Saint-Sever où son père est avocat au Parlement, il sera par la suite député du Tiers-état aux États généraux de 1789, puis membre de l’Assemblée nationale Constituante. Il fait ses études au collège des Jacobins de Saint-Sever. En 1790, il rejoint son père à Paris et y poursuit ses études, avant de s’engager en 1792 dans les rangs de l’armée au 4e bataillon de volontaires des Landes. Nommé lieutenant le 3 avril 1793, il devient le 13 mai 1793, capitaine de grenadiers de l’armée des Pyrénées contre les espagnols. Il s’y distingue le 24 juillet 1794 en investissant la place de Fontarabie.lamarque

Il épouse Louise Courtiau dont il aura un fils en 1799, Louis. Le 21 thermidor an II, il est promu chef de bataillon et sert dans l’armée du Rhin. où il se couvre de gloire, ce qui lui vaut, en février 1801, les épaulettes de général de brigade des mains de Bonaparte. Il participe par la suite aux campagnes de l’armée impériale, se distinguant en particulier à Austerlitz. Il quitte alors la Grande Armée pour suivre, Joseph Bonaparte en Italie, pour la conquête du royaume de Naples, est nommé chef d’état-major, est promu général de division le 6 décembre 1807 par Napoléon. Lorsque le maréchal Murat succède à son beau-frère au royaume de Naples, il charge Lamarque de reprendre la place forte de Capri aux Anglais. Il reprend la place forte de Capri aux anglais le 18 décembre 1808. Il q rejoint dès 1809, avec sa division, l’armée du prince Eugène de Beauharnais en Italie du Nord, puis rejoint la Grande Armée à Lobau, il participe à la bataille de Wagram où il a quatre chevaux tués sous lui.

Il est fait baron de l’Empire le 4 juin 1810. Lors de la première Restauration, en 1814, mis en disponibilité il suit Napoléon pendant les Cent Jours. Il est nommé gouverneur de Paris, puis est nommé général en chef de l’armée chargée de pacifier la Vendée. Il parvient à désarmer les troupes royalistes et à faire signer la paix à Cholet le 26 juin 1815. La chute de l’Empire met fin à sa carrière militaire. Proscrit par l’ordonnance royale du 24 juillet 1815, il quitte la France pour Bruxelles puis Amsterdam. Pendant ces trois années d’exil, il s’adonne à la littérature. Il ne regagne la France qu’à la suite de l’ordonnance royale du 20 octobre 1818. Maintenu en disponibilité, il est mis à la retraite par Charles X, le 30 juin 1830, et se retire alors à Saint-Sever De retour dans son pays natal, il se passionne alors pour l’agriculture, Il publie en 1825 un mémoire sur Les avantages d’un canal de navigation parallèle à l’Adour, il est reçu à la Société d’agriculture des Landes le 8 juillet 1827. Il fait de la politique. Opposant systématique aux Bourbons et fidèle à l’Empire, il est élu, le 23 décembre 1828, député de l’opposition de gauche de Mont-de-Marsan. Il est réélu le 23 juin 1830. Il contribue au succès de la Révolution de 1830. Créé comte en 1829, il est élevé, à la dignité de grand-croix de la Légion d’honneur le 21 août 1830. Il a reçu la grand-croix de l’ordre de Malte et des deux Siciles, il est chevalier de Saint Louis. Réélu aux élections du 5 juillet 1831, il meurt d’une attaque de choléra le 1er juin 1832.

téléchargementLe 5 juin, ses obsèques grandioses sont prétextes à l’insurrection républicaine contre Louis-Philippe, des journées sanglantes du 5 au 7 juin, les trois glorieuses. Il est inhumé dans la chapelle familiale d’Eyres-moncube (Landes).

Son nom est inscrit sur l’arc de triomphe de l’étoile à Paris.

Source : Gallica, Dictionnaire des Landes, blog Landes en vrac.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s