ORX Alexandre

ORX Alexandre Louis Eugène Bure,conte d’Orx

Né à Paris 25/2/1843 mort à Saint André de Seignanx le 14/2/1910

Le 11 juin 1870, par décret, il est fait comte héréditaire Orx..

Alexandre Louis Eugène Bure, est le fils naturel du prince Napoléon alors en captivité au  fort de Ham, et d’une jeune lingère Eléonore Vergeot dite  « la belle Sabotière». Pour éviter tout scandale, Eléonore est envoyée accoucher discrètement à Paris, et le bébé est confié à la garde de Mme Cornu.

Alexandre Louis Eugene et son cadet Alexandre  sont reconnus par le mariage de Pierre Bure (trésorier général de la Couronne) avec Eléonore Vergeot le 3/8/1858

Après de bonnes études, Eugène entre dans la carrière diplomatique comme secrétaire d’ambassade à Saint-Pétersbourg où il provoque un scandale en enlevant une actrice, maîtresse de l’ambassadeur de France. Cela lui vaut d’être muté dans le corps consulaire à des postes sans prestige et éloignés. Il sera attaché au consulat général de New-York en 1861, attaché surnuméraire à la direction des fonds (1864), agent vice-consul à Rosas, Catalogne, en Espagne (1865), agent vice-consul à Belfast (1866), consul à Zanzibar (31 mars 1868), à Dantzig (1869), à Charleston (1870), à Assomption au Paraguay (2 juillet 1870). Il n atteindra jamais cette dernière affectation. L’Empire étant entré en guerre, plutôt que de partir pour l’Amérique du Sud, il suit son père aux armées. Le 11 juin 1870, par décret, il est fait comte d’Orx du nom d’une commune des Landes par Napoléon III. La propriété des Landes est formée surtout d’anciens marais en cours d’assèchement depuis 1843.

Après la chute de l’Empire, il quitte l’administration et s’installe dans Les landes au château de Castets.   Il épouse en 1877 à Neuilly sur Seine, Alphonsine-Pauline Homel dont il a quatre enfants. Il est élu maire de Saint-André-de-Seignanx en 1885 et le restera pendant 25 ans jusqu’à son décès en 1910. Il est enterré au cimetière du village. Il est également élu conseiller général du canton de Saint-Martin-de-Seignanx. Deux de ses filles ont une descendance toujours représentée aujourd’hui.

Le nom d’ORX est surtout connu pour son marais classé en réserve naturelle, c’est le royaume de plus de 200 espèces d’oiseaux.

On a tenté d’assécher ce marias pendant plus de trois cents ans Les premières tentatives remontent à Henri IV puis Louis XIVen 1850, Napoléon III en accorde la concession à M. Lefêvre-Béziers, en vue de gagner sur les marécages 1200 hectares de terres cultivables, grâce au creusement de 110 kilomètres de canaux (notamment celui de Boudigau) de rigoles et fossés. En 1858, le concessionnaire cède ses droits au comte Alexandre Florian Joseph Colonna Waleski (fils naturel de Napoléon 1 et de la Polonaise Marie Waleska  qui sera  député des Landes en 1865) Il  va  poursuivre les travaux. Napoléon III rachètera le domaine par la suite pour ses fils naturels.  Le domaine sera repris en 1913 par les frères Antoine et Louis Coyola qui développent la culture moderne du maïs. Depuis 1972, de nouveaux propriétaires se succédèrent Mais, les grosses pluies de juin 1988 ont suffi pour faire renoncer les propriétaires à poursuivre l’assèchement par des techniques de pointe. Finalement en 1990 le domaine passe dans le giron du conservatoire du littoral.

Sources Wikipédia

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s