Evolution de la médecine

Autrefois La médecine est très dépendante de l’église qui dirige les hôpitaux, les asiles, les léproseries ainsi que l’enseignement dans les facultés.

Nos ancêtres étaient démunis et s’en remettaient aux « savants » qui soignent en latin, aux sorcières et rebouteux qui utilisent les plantes et les incantations, au curé, à ses saints et aux fontaines miraculeuses…

Les vrais médecins sont rares, leurs honoraires sont libres ils sont souvent payés en volaille ou en légumes.

L’ignorance de l’anatomie, les balbutiements de l’anesthésie font que les interventions se limitent aux organes périphériques et aux plaies.

Les professions médicales sont organisées en corporation.

Les chirurgiens barbiers ils pouvaient faire la barbe, couper les cheveux, préparer les perruques, effectuer des saignées, des purgations Ils prescrivaient des remèdes. Puis il y a séparation, Louis XIV fait une grande réforme, la création d’un hôpital général dans chaque grande ville.

SONY DSC

Les communautés de village doivent choisir une sage-femme et percevoir une contribution pour payer leur gage. En 1734 visite de l’évêque  Mgr d’Andigné à Messanges qui déclare « plusieurs s’ingèrent à faire le métier de sage-femme sans le savoir, sans être approuvées, ni suffisamment instruites… » (1)

Au XVIII siècle la maladie cesse d’être considérée comme une fatalité et le corps devient un sujet de préoccupation.

La santé devint un droit et l’état se doit de le garantir.

A la révolution, les hôpitaux sont vendus, il suffit de payer pour pouvoir exercer comme médecin !!

En 1795 rétablissement des écoles de santé et du doctorat.

Une nouvelle catégorie de médecins est créé les officiers de santé pour pallier au manque.Ils font des études moins longues,  exercent que dans leur département et doivent être assisté d’un médecin pour les interventions importantes                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                           Cfont

medecin-campagneAu XIX siècle, le médecin ose toucher le corps des malades, il cherche à les guérir.

Création d’école pour les professions paramédicales.

Aux XIX et XX siècle, les progrès de la chimie, des techniques de laboratoire, de l’obstétrique, de l’asepsie, des traitements des maladies infectieuses, de la vaccination sont considérables. L’accès aux soins, la sécurité sociale permettent à la population de mieux se soigner. L’arrivée de l’eau courante et potable, l’installation de toilettes publiques et privées, l’accès à l’électricité, une meilleure hygiène alimentaire, contribuent à une vie meilleure et plus longue.

rx-main      medicaments      genome

Sources : (1) ADL.G 92 visite pastorale 1734 à Messanges

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s