Mandrin : Héros ou Hors-la-loi

C’était manifestement un hors-la-loi, mais, de son vivant et surtout après son exécution, il a bénéficié d’une réputation de héros et de redresseur de torts. On ne peut nier qu’à l’occasion de ses expéditions, il a fait usage de violence, ne craignant pas de tuer des gardes ou employés de la Ferme (par exemple celui…

Mandrin : sites Internet

Il en existe de très nombreux, certains évoquant sa vie, son histoire, d’autres des épisodes plus précis ; arrestation, exécution… Notre coup de cœur se sont les pages trouvées sur Généanet la chronique familiale de Mimi et Cocotte Moineau. Le récit est très agréable à lire et illustré de nombreux documents. Sa bibliographie, sa filmographie font…

Mandrin: Postérité.

Mandrin n’a pas eu de descendant mais il est passé à la postérité en entrant dans l’histoire. Sa légende a d’abord été contée oralement puis des études historiques, des documents, des fictions ont été écrits par des historiens, des érudits locaux, des amateurs. Des films se sont inspirés de son histoire. Un premier film muet…

Mandrin: XOXO

XOXO, est une expression en langage SMS visant à marquer l’affection ou la bonne amitié à la fin d’une lettre ou d’un mail. Cela aurait pu s’appliquer à Mandrin surnommé « Belle Humeur » Il parlait facilement, avec éloquence, d’une voix chaude, cordiale, « prenante. » Sa parole était pleine de vie et de couleur. Il avait de très…

Mandrin: Le Testament

                    Après sa confession qui dura 2 jours, il écrivit son testament, sur 4 pages qu’il remit au Père Gasparini . Il y instituait sa sœur Marianne légatrice universelle de tous les biens qu ’il possédait en Savoie , de sommes confiées aux marquis de Saint Séverin et de Chaumont ,quelques hôteliers et curés savoyards…

Mandrin : L’exécution

Condamné à la roue, Mandrin est exécuté le 26 mai 1755 sur la Place des Clercs à Valence. Après avoir fait amende honorable, à genoux à la Porte du Pendentif de la Cathédrale, il se dirige pieds nus vers l’échafaud ; Il s’installe lui-même sur l’échafaud (croix de saint André)et supporte sans un cri son supplice…

Mandrin : Le jugement

                                   L’emprisonnement de Mandrin est ponctué de visites de « dames de charité »espérant la conversion des pêcheurs et de bons repas autorisés par Levet de Malaval et fournis par des admirateurs . Il renvoya son premier confesseur « trop gras »à son goût pour parler de pénitence .Puis le jésuite Gasparini l’accompagna…

Mandrin : L’arrestation

                      A la suite de la « guerre »qu’il a menée durant deux ans contre la Ferme Générale , à l’impuissance des douaniers et de la maréchaussée à lutter contre lui , Mandrin est poursuivi par le 1er régiment de chasseurs de l’armée de Louis XV à qui les fermiers généraux ont fait appel pour l’arrêter ….

Mandrin: L’infiltration dans le château de Rochefort.

              La Morlière fut instruit de l’arrivée de Mandrin au château de Rochefort en Novalaise par une dénonciation d’un ecclésiastique dont le nom est inconnu . On tient le détail de La Morlière lui-même qui écrit au ministre de la guerre en lui transmettant une phrase de la lettre que l’ecclésiastique lui a adressée : « Prenez garde…

Mandrin : ses Zélateurs

Mandrin est très apprécié par l’aristocratie locale, il est en relation avec les meilleures familles de Savoie. Le docteur Passorat de la Chapelle, qui fréquentait les meilleures familles du pays, parle de ces faits en témoin immédiat : « Les contrebandiers sont favorisés des Savoyards, je veux dire qu’où en fait l’apologie dans de très bonnes maisons….

Mandrin : ses lieutenants

La bande de Mandrin comprenait aussi bien des déserteurs, des paysans savoyards mais aussi des fils des meilleures familles de la région. Ils étaient recrutés avec soin. Les premiers furent « des pays » originaires de St Etienne de Geoirs où des environs. Cette bande se composait selon les besoins de quelques dizaines d’individus voire une centaine….

Mandrin : Les Grottes

Il existe plusieurs grottes dite » Grotte de Mandrin » mais lui ont-elles servi de repère, d’abris de cache pour son éventuel trésor ? Aucun élément historique ne le confirme. L’imagination populaire en fit des lieux fréquentés par Mandrin et sa troupe. La grotte de la Balme où il aurait confectionné de la fausse monnaie et où il…