Mandrin : sa naissance

logo mandrin finalFils d’un riche paysan, sa famille est établie à Saint Etienne de Geoirs depuis le XVII siècle. On trouve trace des Mandrin depuis 1370 dans le département de la Drôme.

Famille de vieille bourgeoisie, son bisaïeul fut consul de Bressieux, son arrière-grand-père, lettré, a été deux fois consul de Saint-Etienne de Geoirs, il a administré les biens de plusieurs familles importantes, l’un de ses fils François-Antoine, le père de Louis, exerçait plusieurs métiers : négociant, marchand et maquignon.

Le mariage de François Mandrin et de Marguerite Veyron est célébré le 28/02/1724 dans la paroisse de Saint Etienne de Saint Geoirs.Mariage parents

Le couple aura 9 enfants tous nés dans cette même paroisse de l’Isère.

Louis né le 11/02/1725 est l’ainé viennent ensuite

Marie 18/09/1726

Maurice 8/2/1729

Claude 16/7/1731

Marianne 10/12/1733

Antoine François 21/2/1736

Anne 16/2/1738

Cécile Françoise 21/2/1740

Jean 30 15/7/ 1742 fils posthume (François Antoine décédé le 20/01/1742). C’est son frère ainé Louis devenu le chef de famille à 17 ans qui signe l’acte de baptême.

Source : Sources AD Isère reg 1724/1740 Saint Etienne de Saint Geoirs

AD Isère reg 1724/1740 p11 Saint Etienne de Geoirs.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s